Belfort : Des refuges pour les chats

01/12/2014 11:44

Des refuges pour les chats à Belfort

Ecrit par  
Dans la catégorieBelfort et le territoire

Depuis quelques jours, les chats errants peuvent trouver nourriture et refuge dans une vingtaine d'abris disséminés aux quatre coins de Belfort. Si la mesure prise par la municipalité et l'association Felis a pour but d'améliorer leurs conditions de vie, elle vise aussi  à éviter leur prolifération. 

Alors que le chat est l'animal de compagnie préféré des français, il est aussi le moins bien considéré. Abandons, absence de stérilisation : le nombre des chats errants est en constante augmentation. Sa liberté devient une galère, sa vie est une recherche perpétuelle de nourriture ou d'abri. 

A Belfort, il est difficile de recenser les chats des rues . Ils seraient une vingtaine aux Glacis du Château, autant sur le Techn'hom, d'autres vont et viennent d'un quartier à l'autre, sans compter les abandons. Comme partout, il y a toujours une main tendue qui essaie de les nourrir, de leur aménager un abri de bric et de broc. Reste à veiller aux problèmes sanitaires.

Christiane Einhorm, conseillère municipale chargée de la protection des animaux a donc décidé de s'atteler au problème et d'agir. « Nous voulons donner un statut de chats libres aux chats errants,» explique cette amoureuse de la race féline (elle en a elle même 9!) « Ce système existe déjà dans plusieurs villes. Les chats seront ainsi stérilisés, identifiés par une puce ou un tatouage et testés leucose. Certains, sociables seront proposés à l'adoption. » 

L'opération est menée en partenariat avec les gardes nature chargés de leur capture, stérilisation et tests et avec l'association Felis, qui les nourrira et veillera à la propreté des abris.

 

Des couvertures pour l'association Felis

Créée il y a quatre ans par Max Brezovar,aujourd'hui disparu, l'association Felis. compte une centaine de membres dont une dizaine très active. Pascal Simon, son trésorier, en est une des chevilles ouvrières, et connaît bien les chats belfortains. «  Ils viennent autour de nous quand on les nourrit. On peut même les caresser, mais pas question de les attraper ! On va les attirer avec des croquettes, jusqu'aux abris où ils prendront ainsi l'habitude d'aller. Ils sont malins. Ce matin par exemple, il fait froid ; ils sont réfugiés sous les immeubles (c'est l'heure de l'installation des abris rue Allende).

Je suis en train de confectionner des paillassons pour l'hiver avec de vieilles couvertures, je fais d'ailleurs un appel aux dons. Les abris seront ainsi plus confortables et les plus fragiles y trouveront non seulement la nourriture, mais un véritable refuge. »

Concrètement, chaque jour, matin ou soir, une personne de l'association viendra déposer des croquettes et de l'eau et veillera à la propreté du lieu. Les chats stérilisés ne se multiplieront plus, ou du moins de manière raisonnable, sous surveillance.

Les petits cubes en béton construits à partir de regards d'égouts, peints pour mieux s'intégrer au paysage, ont été installés par les services municipaux aux Glacis, rue Allende, à la Vieille Ville et le long de l'étang du Techn'hom. Si l'opération se révèle positive, elle sera étendue, l'an prochain à tous les quartiers.

Pratique

  • Coût de création des points de vie : 1000 €

Estimation des soins vétérinaires pour 2015, 4000 €
Entretien et nourrissage : 2400 € ( 600 euros par point de vie et par an ) qui seront versés sous forme de subvention à l'association Felis .
Association Felis 06 11 26 01 62 ou 06 61 99 25 21

 

Contact

Association Félis - 90 Association Félis
Citée des associations
2 rue Jean Pierre Melville
90000 BELFORT

Permanence tous les mercredi de 14h à 17h.

www.facebook.com/groups/151115621588545/
09.73.20.96.47 felis.chat@sfr.fr